La lignée Drikung Kagyu

Drikung Kagyu ou Drigung Kagyu (Wylie: bri-kung bka’-brgyud) est l’une des huit lignées dites « mineures » de la tradition Kagyüpa du bouddhisme tibétain. Ici, les lignées « majeures » désignent celles établies par les disciples de Gampopa (1079-1153) tandis que les lignées « mineures » font référence à celles fondées par les disciples de Phagmodrupa (1110-1170), l’un des trois disciples principaux de Gampopa – lui-même disciple de Milarépa. Parmi les huit lignées mineures, seuls les Taglung Kagyu, Drukpa Kagyu et Drikung Kagyu existent encore aujourd’hui, au xxie siècle, comme lignées indépendantes.

Son fondateur, Kyobpa Jigten Sumgön (Drikung Jigten Sumgön Rinchen Pal, 1143-1217), originaire du Kham (Tibet), érigea, en 1179, le monastère de Drikung Thil, le premier centre monastique de Drikung Kagyu – et aussi le principal – à 120 km au nord-est de Lhassa, dans la vallée du Shorong. Il fut détruit plusieurs fois lors de conflits. La lignée Drikung tire son appellation de la région du même nom.

À la mort de Gyalwang Konchog Rinchen, les représentants de la lignée Drikung se mirent en quête des deux nouvelles réincarnations. Les recherches finirent par aboutir, offrant désormais l’accession au trône au Chetsang (frère aîné, réincarnations de Gyalwang Konchog Rinchen) et au Chungtsang (frère cadet, réincarnations de Kunkhyen Rigzin Chödrak), tous deux portant le titre de Drikung Kyabgon (‘bri gung skyabs mgon), « refuge de Drikung ».

À ce jour, Könchok Tenzin Kunzang Trinlay Lhundrup, né en 1946, représente le 37e Chetsang. Celui-ci siège au Drikung Kagyu Institute à Dehradun, en Inde.

Le 36e et actuel Chungtsang, Könchok Tenzin Chökyi Nangwa né en 1942 est basé, quant à lui, à Lhassa (Tibet). Ils comptent parmi les plus précieux maîtres spirituels de la lignée Drikung Kagyu. Le fondateur Kyobpa Jigten Sumgön prédit à maintes reprises, « À l’avenir, mon enseignement prospérera par le biais de deux Bodhisattvas, qui seront comme le Soleil et la Lune, par leurs qualités de compassion et de sagesse ». En effet, Sa Sainteté Drikung Kyabgön Chetsang est comme le Soleil, étant une émanation de Chenrezig, la divinité de la compassion. Sa Sainteté Drikung Kyabgön Chungtsang est comme la Lune, il est l’émanation de Manjushri, la divinité de la sagesse.

En dehors de la vallée Drikung au Tibet central, la lignée Drikung Kagyu se développa également dans les régions alentour, particulièrement dans le comté de Nangchen au Tibet oriental, ainsi que dans la région du Mont Kailash et Purang au Tibet occidental et au Ladakh. La lignée Drikung est également présente à Tsari et Lapchi, deux importants sites sacrés pour tous les bouddhistes tibétains.